mercredi 29 juin 2011

Faune stevensonnienne

De la Sarthe, de Romans, du Gard, du Luberon, ils sont venus, ils sont tous là...
Une fois derrière, une fois devant, ils (elles) ont marché avec nous; un kir une fois, une pression une autre, ils (elles) ont bu avec nous....
Merci à tout(es) de cette rencontre.

Message de l'au-delà

Après un repas terminal bien arrosé, le fantôme de Modestine nous est apparu et nous a révélé qu'elle était décédée en 1882. Quelle tristesse, on ne nous avait rien dit ! 240 km de marche pour apprendre cela.

Ça sent l'arrivée

Cigales et Gardon pour nous accueillir à Saint Jean du Gard pour clore notre enquête. Va-t-on enfin savoir ce qu'est devenue Modestine?

mardi 28 juin 2011

Hommage aux cévenols

Pas sur que les cévenols soient contents de cet hommage.....

Terrasse

Qui dit terrasse, dit bonnes bières!!!!!!!
Pas obsédés mais intéressés.

Château

Toujours pour ceux qui ont une bonne vue, vous pouvez voir le château de Saint-Germain de Calberte tout en bas.

Si, si, regardez !

En regardant bien mais vraiment bien, vous pouvez voir le Mont Aigoual sous un autre jour !
En tout cas une vue magnifique pour récompenser nos efforts de montée.

Une petite Suze ?

Admirez la gentiane jaune. Il y en a qui font 1m de haut !

lundi 27 juin 2011

Journal du 27 juin

Aujourd'hui petite étape repos : 17 km. Arrivée à 13 h, découverte du restaurant de l'Espace Stevenson, pour une raison que nous nous expliquons mal nous avons renoncé à nos sandwich. Un trajet dans les bois de chataîgniers qui nous montrent que nous sommes bien entrés en Cévennes gardoises. Nous avons longé la Mimente ( ce n'est pas une boisson faiblement dosée en sirop de menthe) puis emprunté une ancienne voie ferrée allant de gare en gare en faisant tchoutchou dans les tunnels au cas où un train aurait pu en cacher un autre.
Enfin pour terminer l'après-midi, baignade dans l'eau à 17 °C et bain de soleil en attendant l'apéro et le repas pour continuer notre enquête.

Noyade de chagrin

Et non, toujours pas trouvée Modestine, adieu monde cruel. Dur, dur dans 20 cm d'eau.
Baignade collective de la troupe des marcheurs.